Accueil  /   Efficacité énergétique et GES  /   Les bâtiments municipaux  /   Le rôle des professionnel(le)s en efficacité énergétique

Le rôle des professionnel(le)s en efficacité énergétique

La mise sur pied d’un programme ou de mesures en efficacité énergétique demande plusieurs compétences ou connaissances. En voici quelques-unes :

  • Connaître l’immeuble : la première étape est évidemment de bien connaître son immeuble en profondeur. Cela va de son usage, des façons de l’opérer, des problématiques jusqu’aux caractéristiques techniques pointues des différents systèmes consommateurs d’énergie. La municipalité a un rôle important dans la cueillette de ces informations. Bien organisées, elles sont la base du travail à accomplir. Cette tâche peut donc majoritairement être réalisée à l’interne par la municipalité.

 

  • Établir un bilan énergétique : cette tâche requiert d’effectuer des calculs énergétiques pour les différents postes de consommation (éclairage, chauffage, climatisation, eau chaude domestique, etc.). Selon la complexité du bâtiment étudié, les calculs à effectuer nécessitent un niveau de connaissance plus ou moins grand, mais ils sont en général effectués par des ingénieurs ayant une formation en mécanique ou en électricité du bâtiment. Pour une petite ou moyenne municipalité, il sera donc souvent nécessaire de recourir à des services externes pour réaliser ces bilans.

 

  • Établir les opportunités et leur faisabilité : cette tâche requiert de bien connaître les opportunités et technologies envisageables, d’être en mesure d’en évaluer la faisabilité technique, d’en estimer les coûts d’implantation de façon assez précise et de calculer les économies qui en découleront. Pour certaines mesures, cet exercice peut être partiellement ou complètement réalisé à l’interne si l’expertise est présente. Par exemple, certaines mesures d’éclairage peuvent être réalisées assez simplement. Aussitôt que les mesures se complexifient un peu, il est d’usage d’en confier l’étude à des firmes spécialisées.

 

  • Réaliser les devis et les plans requis pour la mise en place des mesures : encore ici, tout dépend de la complexité des mesures et des connaissances de la formation des personnes à l’interne. Certaines mesures peuvent être réalisées très simplement ou avec du support d’un entrepreneur spécialisé (par exemple, certaines mesures d’éclairage simples encore une fois). À l’inverse, les mesures plus complexes nécessitent un appui technique de divers professionnels.

 

On le constate, il n’est généralement pas possible de mettre en place un programme complet en efficacité énergétique sans le support de professionnels dans le domaine (ingénieurs, architectes, etc.) C’est en fait un travail d’équipe entre les services techniques, les opérateurs(trices), le personnel de la municipalité et les professionnel(le)s spécialisés. Cette situation est tout à fait normale puisque le domaine est spécialisé et qu’il n’est pas possible ni rentable d’avoir ce type de spécialiste à l’emploi permanent d’une municipalité de moins de 100 000 habitants. Par ailleurs, on notera que même les villes les plus importantes nécessitent l’appui de ces professionnels pour leur programme d’efficacité énergétique.

Impliquez-vous dans la trousse

Les experts derrière ce chapitre

Comité d'experts

Architecte, MOAQ, professionnelle accréditée LEED BD+C Vouli Mamfredis Vouli Mamfredis
Studio MMA
Expert-conseil, B. Ing., M.Sc Francis Pronovost Francis Pronovost
Écobâtiment
Ingénieur énergéticien Guillaume Porcher Guillaume Porcher
Green e-motion

Mandat spécifique

  • Gilles Auger
    AQAIRS
  • David Bérubé
    Quantum Énergie
  • Jean-François Baril
    AQME
  • Paul Dupas
    Écobâtiment
  • Frédéric Genest
    PAGEAU MOREL
  • Jean-Philippe Jacques
    AQME
  • Paul-Alexandre Langlais
    Ambioner
  • Léa Méthé-Myrand
    Écobâtiment
  • Marie-Josée Roy
    AQAIRS
  • Marie-Ève Sirois
    Écobâtiment
  • Denis Tanguay
    CCÉG
  • Sonia Veilleux
    Ambioner
  • Nicolas Lacroix
    Ecosystem
Voir la liste complète
des experts de la trousse