Accueil  /   Efficacité énergétique et GES  /   Les matières résiduelles et boues municipales  /   La Politique québécoise de gestion des matières résiduelles mise en œuvre par le MDDEFP et RECYC- QUÉBEC

La Politique québécoise de gestion des matières résiduelles mise en œuvre par le MDDEFP et RECYC- QUÉBEC

Depuis les années 1990, les quantités de matières produites ne cessent d’augmenter : 13 millions de tonnes de matières résiduelles sont produites chaque année au Québec! Malgré l’augmentation de la récupération, le Québec est loin de l’objectif que la seule matière résiduelle éliminée soit le résidu ultime, celui qui ne peut être qu’éliminé. Pour changer la situation, une vision intégrée des étapes est proposée par le Ministère du Développement durable, Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP). Faisant suite aux politiques de 1989 et de 1998 qui n’ont pas suffisamment changé les mauvaises pratiques, le MDDEFP applique depuis 2011 la troisième Politique québécoise de gestion des matières résiduelles et le premier Plan d’action 2011-2015 est maintenant en vigueur.

C’est la réponse du MDDEFP aux enjeux de développement durable pour bâtir une économie verte :

  1. Responsabiliser chaque groupe concerné par la gestion des matières résiduelles;
  2. Mettre un terme au gaspillage des ressources;
  3. S’approcher des objectifs de la Stratégie énergétique 2010-2015 du Québec et du Plan d’action 2006-2012 sur les changements climatiques.
Impliquez-vous dans la trousse

Les experts derrière ce chapitre

Comité d'experts

Ingénierie de bioprocédés, ing. Ph.D. David Lacasse David Lacasse
Groupe Berlie-Falco
Professeur-chercheur, chimiste Marc Olivier Marc Olivier
CTTÉI
Ingénieur en qualité de l'air Simon Piché Simon Piché
SNC-Lavalin inc.
Voir la liste complète
des experts de la trousse