Accueil  /   Efficacité énergétique et GES  /   Les matières résiduelles et boues municipales  /   Opportunités d’économie d’énergie et de réduction des émissions de gaz à effet de serre

Opportunités d’économie d’énergie et de réduction des émissions de gaz à effet de serre

Les matières résiduelles issues des secteurs résidentiels et ICI renferment sans contredit un immense potentiel énergétique dont l’exploitation doit passer par des étapes de transformation. Plusieurs pistes de valorisation énergétique sont envisageables dont le rendement et la rentabilité dépendent de plusieurs facteurs et dont la pertinence dépend des besoins spécifiques de la municipalité.

La présente section de ce guide vise à fournir des éléments d’information sur chacun des procédés de valorisation dans le but d’éclairer les responsables municipaux dans leur prise de décision en fonction de leur besoin.

Elle s’attardera à exposer les différents procédés de valorisation classés en deux catégories, soit la valorisation dite biologique pour laquelle la transformation des matières organiques passe principalement par l’activité microbienne, et la valorisation dite thermique pour laquelle la transformation implique un apport de chaleur. L’économie d’énergie, les émissions de GES, et les coûts d’exploitation seront entre autres discutés.

Impliquez-vous dans la trousse

Les experts derrière ce chapitre

Comité d'experts

Ingénierie de bioprocédés, ing. Ph.D. David Lacasse David Lacasse
Groupe Berlie-Falco
Professeur-chercheur, chimiste Marc Olivier Marc Olivier
CTTÉI
Ingénieur en qualité de l'air Simon Piché Simon Piché
SNC-Lavalin inc.
Voir la liste complète
des experts de la trousse