Accueil  /   Efficacité énergétique et GES  /   Les infrastructures  /   Les infrastructures routières

Les infrastructures routières

En raison de la nature des infrastructures de transport, fortement émettrices de gaz à effet de serre (GES) durant leur construction, utilisation et entretien, l’analyse sera focalisée sur les émissions de GES. L’objectif est donc de rappeler dans quelle mesure les infrastructures de transport sont d’importantes sources de GES, quelles sont les caractéristiques qui favorisent les émissions de GES et quels sont les moyens qui permettent d’obtenir des réductions d’émissions de GES substantielles. En raison de la complexité des infrastructures, une approche de type « cycle de vie » est adoptée à travers la mise en place d’un outil d’analyse : l’empreinte carbone.

Les infrastructures routières touchent également la consommation d’énergie et de ressources naturelles, la production de déchets, l’acidification de l’air et l’eutrophisation des eaux. Ces aspects ne sont pas traités dans le présent chapitre mais ceux liés à l'énergie le sont dans les autres chapitres de Ma municipalité efficace.

Impliquez-vous dans la trousse

Les experts derrière ce chapitre

Voir la liste complète
des experts de la trousse