Accueil  /   Efficacité énergétique et GES  /   Les événements écoresponsables  /   Les enjeux de l’organisation d’un événement écoresponsable

Les enjeux de l’organisation d’un événement écoresponsable

Il est vrai qu’un bon nombre d’événements qui ont lieu sur le territoire d’une municipalité sont organisés par des promoteurs et non par la municipalité elle-même. Toutefois, ceci ne devrait pas compromettre la démarche écoresponsable puisqu’il existe des solutions simples et peu coûteuses qui permettent de standardiser les pratiques de gestion responsables pour l’ensemble des événements sur le territoire.

Une première action efficace et simple à réaliser est de rédiger et publier une politique d’événements écoresponsables. Les promoteurs, ainsi que les équipes à l’interne se doivent de respecter les engagements de cette politique. Ceci permet aussi à toutes les parties prenantes (promoteurs, employé(e)s, fournisseurs, citoyen(ne)s, etc.) de participer à la démarche écoresponsable de la municipalité.

Le changement d’habitudes et l’engagement des équipes d’organisateurs(trices), soit à l’interne ou à l’externe, demeure primordial au succès de la démarche écoresponsable. C’est pourquoi l’adoption d’une politique d’événements écoresponsables est essentielle afin de communiquer les engagements de la municipalité à toutes les parties prenantes et d’encadrer le processus de changement organisationnel.

Des exemples d’engagement sont : l’achat local, la hiérarchie des 3RV (réduction à la source, réutilisation, recyclage et valorisation), la réduction de consommation d’énergie et d’eau potable, la réduction des émissions de GES, etc.

Une autre action très utile est de publier un guide de bonnes pratiques pour les événements sur le territoire. Ce guide doit stipuler les objectifs écoresponsables de la municipalité et décrire la marche à suivre afin de respecter ces engagements. Par exemple, pour chaque événement, la ville s’engage à réduire de 15 % la quantité de matières résiduelles envoyées à l’enfouissement, et ce par rapport à l’année précédente. Pour ce faire, les organisateurs(trices) d’événements doivent employer la hiérarchie des 3RV afin de réduire à la source, réutiliser, recycler et valoriser toutes les matières générées.

Voir la section Ressources pratiques ci-bas pour des exemples de guides et de politiques.

La mise en place d’un comité vert qui comprend des membres de diverses divisions administratives est un autre moyen intéressant d’aborder la démarche écoresponsable car il permet d’échanger des idées, d’établir des priorités et de répartir les responsabilités.

Finalement, les coûts associés à certaines mesures écoresponsables représentent parfois l’enjeu le plus important pour les municipalités. Ces coûts peuvent être reliés, entre autres, à l’achat de produits durables tels que la vaisselle réutilisable ou à la compensation des émissions de GES parplantation d’arbres, par exemple. Il est vrai que certains investissements sont parfois nécessaires au début de la démarche écoresponsable. Toutefois, il faut aussi noter qu’en adoptant la hiérarchie des 3RV, où la réduction à la source influence le processus décisionnel et d’achat, il existe un grand potentiel d’économies à court, moyen et long terme.

Également, il est à noter que plusieurs commanditaires, tels qu’Hydro-Québec et Loto-Québec, exigent maintenant l’intégration de mesures écoresponsables afin d’être admissible pour une commandite. L’organisation d’événements écoresponsables peut donc permettre d’accéder à des commandites qui sont inatteignables autrement.

Impliquez-vous dans la trousse

Les experts derrière ce chapitre

Comité d'experts

Voir la liste complète
des experts de la trousse